la Biodynamie

Notre passage en biodynamie s'est fait tout naturellement. En effet, les vignes étaient déjà cultivées en viticulture biologique depuis les années 1990 par Christian Leperchois. D'abord sans certification puis ensuite, afin de garantir aux clients du monde entier notre implication, nous avons obtenu la certification biologique européenne Ecocert en 1997.

Lorsque Fabien, le fils de Christian, a rejoint le domaine en 2006, convaincu du bienfait de la culture en biodynamie après ses travaux dans d'autres vignobles et ses observations du vivant, il a tout de suite entamé la conversion du vignoble en biodynamie et le domaine a obtenu la certification internationale Demeter en 2009.

Fabien a fait ses études dans la vigne et le vin afin de devenir technicien supérieur. Il a fait divers stages chez des confrères de la région et a accompagné certains d'entre eux à la conversion biologique. Il a été Chef de Culture et Maître de Chai dans différents vignobles. Il est un biodynamiste convaincu du fait de l'observation du végétal chez différents vignerons français et internationaux. Il a appris à observer, comprendre la nature et la biodynamie. Fabien a aussi beaucoup échangé avec d'autres praticiens de la biodynamie et est également devenu un consultant demandé par d'autres confrères en France mais aussi aux Etats-Unis.

La biodynamie est une agriculture basée sur des principes développés au début du 20ème siècle par Rudolf Steiner.

La biodynamie va plus loin que la viticulture biologique :

  • moins d’intrants utilisés dans le vignoble (réduction de cuivre et de soufre).
  • les seules préparations autre que soufre et cuivre utilisées sont naturelles (tisanes de plantes, silice, bouse de corne).
  • moins voire pas d’intrant utilisé durant la vinification (moins voire pas de sulfite).
  • la philosophie de la biodynamie ressemble à l’homéopathie : apporter aux vignes des tisanes de plantes pour les renforcer et renforcer leurs défenses naturelles ; but préventif.
  • être attentif à l’environnement afin d’identifier les meilleurs moments pour traiter les vignes (prévisions météo, observation du vivant, calendrier lunaire).
  • tout est naturel donc aucun risque pour les humains (vignerons, maîtres de chai, consommateurs).
  • focus sur la santé et la vigueur de la plante et des sols ; biodiversité.
  • vision long-terme : meilleure attention portée au végétal, meilleurs fruits, meilleures vignes = des vins meilleurs !
  • tout comme les grands Chefs pour qui le secret d’une grande recette c’est un bon ingrédient, pour nous, un bon vin c’est d’abord et avant tout, un bon fruit.
  • préservation de l'équilibre et valorisation des terroirs : un terroir ne peut pas se créer, d'où l'importance de le valoriser, valoriser sa terre et sa qualité pour ne pas l'appauvrir.

La Biodynamie permet de confondre la force de la nature et l’empreinte du vigneron. C’est notre philosophie.